29 mars 2022 ~ 0 Commentaire

La zone de raccordement électrique du parc éolien flottant au sud de la Bretagne se précise

la-zone-a-la-plus-a-l-est-a-ete-retenue-pour-l-atterrage_6305498_676x562p
La zone A, la plus à l’est, a été retenue pour l’atterrage du projet de parc éolien flottant au sud de la Bretagne, ce qui implique un fuseau de raccordement en mer passant à l’est de Groix. (Commission nationale du débat public, Garants de la concertation post-débat, « éoliennes flottantes au sud de la Bretagne »)

La zone la plus à l’est, avec un atterrage à Erdeven ou Plouharnel, et un passage en mer à l’est de Groix, a été choisie pour le raccordement au réseau électrique terrestre du projet de parc éolien flottant au sud de la Bretagne.

Le raccordement électrique terrestre du projet de parc éolien flottant, au large de Groix et de Belle-Ile-en-Mer (56), se précise. Le choix d’un passage en mer à l’est de Groix et d’un atterrage à l’est de la zone d’études (Erdeven/Plouharnel) a été validé, lors de la « plénière de concertation », présidée par le préfet du Morbihan, le 14 mars, indique la commission nationale du débat public, garant de la concertation post-débat, dans sa lettre d’information n° 6, diffusé ce 29 mars.

Trois zones étaient encore en lice. La zone A, la plus à l’est, a été retenue. « Ce choix est la résultante d’une synthèse de différents éléments tant techniques qu’environnementaux ou liés aux différents usages sur terre et sur mer, les travaux d’analyse ayant été réalisés principalement à partir d’analyses bibliographiques et de rencontres d’acteurs », indiquent les garants du débat.

Cinq zones de raccordement à terre du projet de parc éolien flottant en Bretagne sud étaient soumises au débat.

Au départ, cinq zones de raccordement à terre avaient été présentées lors du débat sur le projet de parc éolien flottant en Bretagne sud. (Commission nationale du débat public « éoliennes flottantes au sud de la Bretagne »)

Onze communes concernées

Cette zone comprend onze communes (Erdeven, Belz, Ploemel, Brec’h, Saint-Pierre Quiberon, Pluvigner, Landaul, Locoal-Mendon, Plouharnel, Landévant et Carnac). Elle est, sur le littoral, essentiellement composée de plages et de massifs dunaires. Si elle possède un « relief assez peu marqué » et « pas de cours d’eau majeur », elle présente de « nombreux ruisseaux, sources et de très nombreuses zones humides », ainsi que des sites Natura 2000 et ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique), peut-on lire sur sa fiche de présentation. Environ 300 agriculteurs y exerçaient, selon un recensement de 2010 (source Agreste).

Prochaine étape en octobre

La concertation, menée par RTE, se poursuit, indique les garants du débat. Ainsi, la prochaine étape, à l’automne, concernera la validation des fuseaux et emplacements de moindre impact au sein de cette zone.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus