25 mars 2022 ~ 0 Commentaire

Le projet éolien contesté par la Fédération de protection et d’aménagement de la Baie de Quiberon

598_2022032509440502.jpg

Le projet de parc éolien au large de Belle-Ile et Groix est contesté, dans ses modalités actuelles, par la Fédération de protection et d’aménagement de la Baie de Quiberon, des Îles et du Grand site dunaire, qui souhaite que les éoliennes soient installées plus loin des côtes

 

Encore une concertation pour rien ?

Se demande Noëlle Bonnetain, présidente de la Fédération de protection et d’aménagement de la Baie de Quiberon, des Îles et du Grand site dunaire. La Fédération est de nouveau intervenue pour réaffirmer son opposition à la décision de l’État d’implanter un parc d’éoliennes flottantes au large de la presqu’île. Des réunions de concertation avaient eu lieu à Lorient, Belle-Ile et Groix, en présence de Joël Mathurin, préfet du Morbihan.

Pour des éoliennes invisibles des côtes
 

« Chaque fois, nous avons réitéré notre demande de révision du projet gouvernemental, explique Noëlle Bonnetain, présidente de la Fédération. Nous demandons que les 63 éoliennes flottantes de plus de 260 mètres de haut soient installées hors de vue des côtes insulaires et continentales. Nous avons demandé que des études d’impact sérieuses, indépendantes et préalables soient réalisées ».

 « Un projet médiocre »
 

Les membres de la fédération ont, de plus, eu des échanges récents avec les industriels en lice pour remporter ce marché. Ces derniers auraient évoqué leur préférence pour une implantation loin des côtes, à 100 km, là où les gisements de vents sont plus favorables. « Pour eux, il n’existe aucun obstacle technique à cet éloignement, ajoute la présidente. Mais nous apprenons maintenant que non seulement la décision serait prise d’implanter ces éoliennes à équidistance (25 km) de Groix et de Belle-Ile, mais encore que la zone d’atterrage sera située entre Erdeven et Plouharnel, c’est-à-dire en plein milieu du Grand site Dunaire et en zone Natura 2000 ! Nous sommes clairement en présence d’un projet médiocre, sans ambition ni vision d’avenir, réalisé à moindre coût, qui porte gravement atteinte à l’intégrité de nos paysages. Il est grand temps de le transformer en projet exemplaire, éloigné des côtes et respectueux de la nature ! »

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus