27 février 2022 ~ 0 Commentaire

Les maires de Belle-Île-en-Mer veulent éloigner les éoliennes flottantes de leur île

Les maires de Belle-Île (Morbihan) et Jimmy Pahun, député de la deuxième circonscription du Morbihan, ont rencontré Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, mardi 22 février 2022. Ils lui ont demandé de placer le projet de parc éolien à l’étude entre Groix (Morbihan) et Belle-Île, le « plus loin possible » de cette dernière.
 Screen Shot 02-27-22 at 06.25 PM
Annaïck Huchet, maire de Bangor (Morbihan), Ronan Juhel, maire de Sauzon (Morbihan), Dominique Rousselot, maire de Locmaria – Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique. – Thibault Grollemund, maire de Le Palais (Morbihan), était représenté par Jean-Luc Guennec, premier adjoint. | OUEST-FRANCE
Les maires de Le Palais, Bangor, Locmaria et Sauzon (Morbihan), ainsi que Jimmy Pahun, député de la deuxième circonscription du Morbihan, ont été reçus ce mardi 22 février 2022 par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, au sujet du projet d’installation de quatre éoliennes flottantes en mer entre Groix (Morbihan) et Belle-Île-en-Mer. Ils ont demandé que le parc éolien marin, dont le projet a été acté en mai 2021 après cinq mois de débat public, soit placé le plus loin possible ​de Belle-Île.
« Les éloigner de Belle-Île-en-Mer »
La zone retenue […] devant encore être réduite pour préciser l’emplacement des éoliennes​, ils ont plaidé pour que cette ultime délimitation permette de les implanter le plus à l’ouest possible pour les éloigner de Belle-Île-en-Mer​, précise le communiqué publié le 23 février 2022 par Jimmy Pahun. Les élus morbihannais ont argué que la zone prévue pour l’implantation n’est qu’à 15 km de Belle-Île alors qu’elle se trouve à 25 km de Groix et 30 km de la presqu’île de Quiberon​.
« Au-delà des 12 milles nautiques »
Ils ont également dit leur inquiétude quant àla potentielle évolution de leur horizon immédiat ​et demandé de placer les éoliennes au-delà des 12 milles nautiques ». ​La ministre leur a répondu qu’elle travaillait à un compromis dans les meilleures conditions​.
Deux réunions publiques auront lieu sur le sujet, le 2 mars 2022 à Le Palais à Belle-Île, et le 9 mars 2022 à Groix, en présence du préfet, d’un vice-président de la Région et d’un représentant du ministère de la Transition.
Article et Photo OUEST FRANCE

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus