26 novembre 2021 ~ 0 Commentaire

Un groupe de travail créé pour l’aménagement du carrefour de Kerhostin à Saint-Pierre-Quiberon

598_2021112409454026.jpg

La salle était pleine, mardi 23 novembre, à Saint-Pierre-Quiberon, pour la réunion publique organisée par le Département et la municipalité. Dans le but de fluidifier le trafic sur la RD 768, les services départementaux souhaitent supprimer les feux au niveau de Kerhostin.

En préambule, Gérard Pierre, vice-président du conseil départemental, a expliqué l’exception voulue pour Saint-Pierre-Quiberon compte tenu de la spécificité. La commune étant traversée sur un long linéaire par une route départementale, le Département va prendre à sa charge les aménagements pour ce carrefour alors qu’il se situe pourtant en agglomération.

Xavier Domaniecki, directeur des routes et de l’aménagement, et son adjoint Marc Daniel, ont expliqué les difficultés techniques de ce dossier. « Il est impossible de réaliser un giratoire au niveau du carrefour. Nous nous sommes dirigés vers une hypothèse en deux phases afin de pouvoir s’adapter aux conditions de circulation. Lors de fortes affluences, il faut éviter les obstacles qui créent l’arrêt du trafic ». L’idée est donc de permettre aux véhicules venant des axes secondaires de s’intégrer au flux de la départementale sans avoir à couper la route. Cela nécessite donc deux giratoires.

Des modifications saluées

Un passage surélevé est prévu au carrefour afin de sécuriser la traversée des piétons. Le trafic routier dans les rues Hoche et Le Bourges devrait être inversé. Les échanges ont été nombreux et les commentaires ont montré certaines réticences des riverains – « Qui aura la priorité ? Comment les piétons pourront traverser ? Qu’en est-il de la sécurité des vélos ? » – qui ne sont pas complètement opposés à ses aménagements. En effet, les modifications apportées par rapport aux projets présentés il y a deux ans ont été saluées (différenciation entre l’été et l’hiver, second giratoire au niveau du camping) et la volonté d’être associée aux réflexions s’est largement manifestée. La maire, Stéphanie Doyen, a proposé la création de groupe de travail, et a donc appelé les volontaires à se faire connaître auprès de la mairie.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus