10 septembre 2021 ~ 1 Commentaire

Fédération des Associations de Protection et Aménagement

598_2021090220533768.jpgNoëlle Bonnetain est la nouvelle présidente de la Fédération de protection et d’aménagement de la baie de Quiberon, des îles et du grand site Dunaire. Elle succède, depuis le 23 août, à Claire Ferras-Douxami.

Notre association « Vivre à Porivy » est adhérente et solidaire de cette Fédération.

Pouvez-vous vous présenter ? Je suis originaire de Quiberon, mais j’ai passé toute ma carrière professionnelle comme cadre dans l’industrie en région parisienne. Je suis revenue vivre à Saint-Pierre-Quiberon, au Rohu, il y a dix ans maintenant. Je suis également viceprésidente de l’APVR, l’association de protection du village du Rohu.

Quels sont les projets de la fédération ? Nous souhaitons étendre l’action de notre Fédération, notamment aux îles : l’association UBED de Belle-Ile nous a rejoints et nous sommes en contact avec l’association Horizons Groisillons de Groix. Notre combat actuel est le projet industriel d’éolien flottant (63 éoliennes de 260 m de haut) au large de Belle-Ile, Groix et Quiberon, dont nous demandons un éloignement des côtes. Nous ne pouvons en aucun cas accepter la décision, du 18 mai 2021, de Barbara Pompili qui détermine une zone à une distance de 15 km de Belle-Ile. Nous n’accepterons pas le saccage de nos côtes classées et Belle-Ile doit rester la « Bien-nommée ».

Avez-vous d’autres préoccupations ? Nous serons également vigilants sur la révision en cours du ScoT du Pays d’Auray qui a pour but de densifier les constructions de logements dans les zones déjà urbanisées. Elle sera soumise à enquête publique en fin d’année. Nous continuerons aussi, bien sûr, à porter la plus grande attention aux préoccupations locales comme la révision du Plu à SaintPierre-Quiberon qui est annoncée. Nous souhaitons être associés aux travaux.

 

Journal Le Telegramme samedi ’4 septembre

Une réponse à “Fédération des Associations de Protection et Aménagement”

  1. Bonsoir monsieur
    La Fédération ,’est pas favorable au projet des 60 éoliennes.Mais, quand on n’a pas le pouvoir de décision, il est parfois préférable de faire des propositions pour minimiser l’incidence que de s’opposer sans aucune chance d’être entendu; C’est cette position mesurée et je crois, sage qu’en son temps, les adminstrateurs de Vap ont choisi.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus