15 août 2021 ~ Commentaires fermés

Assemblée générale: VAP recevait Stéphanie Doyen

598_2021081111222479.jpg 
   Une importante assemblée de 
70 personnes sur 139 adhérents pour écouter Stéphanie DOYEN
Les sujets abordés, mardi soir, lors de l’assemblée générale de « Vivre à Portivy » à Saint-Pierre-Quiberon ont été variés et ils n’ont pas concerné que le village. La maire, Stéphanie Doyen, a répondu à de nombreuses questions.
En ouverture de la réunion, qui a rassemblé presque 70 personnes, Jacques Champenois – le président – a évoqué les démarches de l’association pour s’opposer au parc d’éoliennes flottantes entre Belle-Ile, Groix et la presqu’île. Il a ensuite demandé à la maire de dresser un tableau général des travaux actuels et futurs de la commune.
Stéphanie Doyen est revenue sur la rénovation de la toiture de l’église, le projet privé de construction de logement, par Eiffage, dans le centre-bourg et le rachat du manoir Ker Marie. « Ce bâtiment fait partie du patrimoine. Mais il nous est apparu difficile d’y mettre la mairie. Notre volonté est d’en faire un lieu de culture ». Les élus orientent leur choix vers le site de l’ancienne école Obélix pour implanter la nouvelle mairie. « Il est sur un axe visible et c’est le seul foncier conséquent que nous avons à disposition ».
Préoccupations des adhérents
Les membres de l’association se sont exprimés pour demander plus de place aux cyclistes lors des aménagements. Ils ont également demandé d’intervenir pour limiter la vitesse sur la commune. L’élue a détaillé les travaux prévus rue du Pouladen et à Penthièvre, dans la continuité de la voie verte « la littorale ». Elle a avancé les coups conséquents et donc le temps qu’il faudra pour réaliser le tronçon cyclable entre la maisonnette du Roch jusqu’à la piste de la côte sauvage. La maire a annoncé l’installation de « deux voire trois » chicanes, rue de Basselédan, et d’un aménagement pérenne route de Portivy. « L’espace enherbé face à la supérette appartient au conservatoire du littoral, tout comme l’emprise de la rue du Lion. Pour pouvoir intervenir, nous avons demandé un transfert de gestion. Nous souhaitons une réflexion poussée et globale sur la circulation et le stationnement pour Portivy ». Il a été demandé que des ganivelles soient remises pour la protection de la dune devant les habitations au château rouge. La maire a confirmé qu’un permis de construire avait été déposé pour un bâtiment
Article de Soizic Ropert du Télégramme

Les Commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus