10 novembre 2020 ~ 0 Commentaire

Histoire du phare de la Teignouse

Le phare et la bande rocheuse de la Teignouse©H-Carlier

Situé au large de la Pointe du Conguel au sud-est de Quiberon, c’est le premier phare en mer construit dans le Morbihan.

Le passage le plus dangereux du Morbihan

Chaque phare en mer de France possède le nom du rocher sur lequel il est construit à l’exception de ce celui de Kéréon à Ouessant qui porte le nom de la famille de donateurs qui l’a financé. Celui de la Teignouse porte donc celui de la plus grosse roche d’une bande de plus d’un kilomètre que les marins appelaient autrefois « La Teigneuse ».

Vue aérienne du phare de Teignouse.
Vue aérienne du phare de Teignouse. (©Direction Interrégionale de la Mer)

Son emplacement est stratégique puisque pour franchir ce passage il faut virer dans trois chenaux successifs qui, selon les marées, peuvent créer un goulet hydraulique extrêmement puissant et dangereux. À marée basse le fond est de 10 m et du double à marée haute. Ce passage permet l’accès à la fois à Quiberon, Houat, Belle-Île et le Golfe du Morbihan. C’est dire s’il est très important pour toutes sortes de navires !

Une innovation révolutionnaire

Les travaux débutent en 1843 et il sera en fonction le 1er janvier 1845. Ce n’est que le 5ᵉ construit au large des côtes françaises et la technique de construction n’est pas encore totalement maitrisée et les conditions sont difficiles, heureusement il n’est pas trop loin de Quiberon pour l’acheminement des matériaux et le repos des bâtisseurs.

Mais, durant ses premières années de fonctionnement, il est souvent tombé en panne à cause d’une mauvaise rotation des optiques. Ainsi en 1886, il est installé, pour la première fois, un nouveau système imaginé par Fresnel, l’inventeur des lentilles qui équipent tous les phares depuis cette époque. Il s’agit de faire flotter l’optique sur un bain de mercure, ce qui évite les frottements et le de grippage. C’est donc le premier phare au monde doté de ce système et, à partir de là, tous seront progressivement équipé ainsi.

Le fonctionnement

Il fonctionne à l’huile végétale puis minérale à partir de 1875 avant de passer à la vapeur de pétrole en 1904. Il ne sera électrifié qu’en 1983 et sera, la même année, l’un des premiers à être automatisé. Il possède aujourd’hui des panneaux photovoltaïques et a été rénové en 2005. Il est depuis contrôlé tous les 3 mois.

Le phare à marée haute
Deux gardiens y vivaient pendant plusieurs mois consécutifs dans des conditions difficiles à la base du phare. Les logements, trop proches du niveau de la mer sont froids et humides. L’eau et la condensation ruissèlent à l’intérieur et les postulants sont difficiles à convaincre. À la fois d’y venir, mais aussi d’y rester…
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°-
Caractéristiques nautiques (Source Ministère de la mer) :

Coordonnées géographiques  : 47°27,432’ N, 3°02,752’ W (WGS 84)
- Hauteurs :
Hauteur totale : 20,05 mètres
Hauteur de la focale : 16,35 mètres
- Altitude de la base : 3,2 mètres
- Portée : 14,5 milles
- Feu :
Eclats réguliers normaux,
Rythme : L=1 s / O=3 s T=4 s
Feu fixe d’horizon 360°
Focale 0,25
Lampe halogène de 180W

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus