03 octobre 2020 ~ 0 Commentaire

Élus et acteurs économiques ont décidé de mettre leurs idées en commun

MjAyMDEwMmYxYjg1NzEwOWI5NDliZDRiZWY4MGZmNTgxZjczODA

« Nous souhaitions faire un point post-saison dans le contexte sanitaire délicat, recueillir vos remarques et ressentis et mettre en place des actions pour soutenir le tissu commercial », a lancé en préambule la maire, Stéphanie Doyen. Ainsi, afin d’anticiper ces actions, deux réunions par an seront proposées aux acteurs économiques.

Si pour la plupart des commerces, la saison a été bonne, le confinement va laisser des traces indélébiles sur le bilan de l’année. Ce qui est perdu ne se rattrapera pas, « et les dix jours de médiatisation d’un cluster à Quiberon ont plombé une partie de l’été », a rappelé Roland Le Bouquin, du Tempo.

Beaucoup s’inquiètent pour les mois à venir. « Quand on a quarante places et qu’avec la distanciation on n’en propose plus que vingt, ça risque d’être difficile », a souligné le patron du restaurant Le Petit Saint-Pierre.

Le plan de circulation sera réétudié

Pour Gwenaël Ménard, fleuriste, la piétonnisation des quais du port d’Orange et de Portivy, ainsi que l’extension des terrasses, a recréé une véritable ambiance de station balnéaire. « Il faudra en revanche revoir les aménagements et le stationnement, car ils ont été faits dans la précipitation », a indiqué Gilles Madec, premier adjoint, rejoint par la maire qui a précisé que le plan de circulation de Saint-Pierre allait être réétudié. L’idée est de remettre la fameuse rue Marthe-Delpirou en double sens. « Sans tout casser puisqu’elle a coûté 500 000 €. Mais sa modification a complexifié une circulation déjà pas simple dans le centre », a précisé la maire.

50 % de réduction sur les terrasses

Signalétique sur la départementale, propreté, circulation des vélos et piétonnisation de la rue du Général-de-Gaulle les soirs d’été ont également été abordés par l’assemblée. Les élus ont pris note et semblent à l’écoute des acteurs économiques.

« Vendredi, le Morbihan est passé en zone d’alerte. Cela signifie que le virus circule. Je crains que l’an prochain nous ne soyons encore dans un contexte Covid, a annoncé Stéphanie Doyen. L’ancienne équipe annonçait la gratuité totale pour les droits de terrasse en 2020. Pour moi, la gratuité n’est pas un bon principe, mais que la commune vous accompagne, c’est fondamental. » La mairie et les acteurs économiques ont donc trouvé un accord sur la poursuite de l’extension gratuite des terrasses et l’exonération de 50 % pour les terrasses initiales cette année et l’année prochaine. L’argent versé servira à la promotion de la commune.

Info Ouest france

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus