21 juillet 2020 ~ 0 Commentaire

Pour le bonheur des vacanciers, la »pietonnisation » du port de Portivy

portivy

 A Portivy, la piétonnisation du port réjouit les commerçants et les vacanciers.

Le quai Saint-Ivy (leparking du port) a été piétonnisé. Les quatre commerces qui le longent, et qui ont subi les effets de la crise sanitaire, s’en réjouissent.

Cela fait quinze ans que nous le demandons se remémore Catherine Bourdon, à la tête du Petit Hôtel du Grand Large avec son mari, Hervé, depuis autant d’années.

 Le restaurant, situé à Portivy (Morbihan), profite tout comme trois autres commerces – le restaurant La Passerelle, la brasserie Le Bateau Ivre et le bar snack L’Annexe -, de la piétonnisation du quai Saint-Ivy mise en place par la municipalité de Saint-Pierre-Quiberon.

L’opération durera jusqu’au 30 septembre 2020 prochain précise Chantal Pattedoie, du bar L’Annexe. Pour changer les habitudes, il aura fallu un bon petit virus s’amuse Catherine Bourdon.

 Sauver les meubles

Si on veut que les commerces continuent de vivre à Portivy, il faut du chiffre d’affaires. Pour cela, il faut des terrasses qui marchent bien quand il y a du soleil résume Catherine Bourdon.

Après un arrêt total de l’activité pendant le confinement, il faut maintenant sauver les meubles acquiesce Chantal Pattedoie.

L’agrandissement ou l’installation d’une nouvelle terrasse permet non seulement de multiplier les couverts, mais aussi de mettre en valeur le travail des restaurateurs soulignent Huy-Hieu Huynh et Julien Ruelland de La Passerelle.

Ces derniers, d’abord mitigés face à cette nouvelle installation – le restaurant est situé à l’étage et avec l’escalier, l’idée n’apparaît d’abord pas pratique -, ont vite été conquis. Ils se disent très contents et satisfaits, notamment de pouvoir montrer les assiettes.

Les deux hommes, tout comme Catherine Bourdon, ont dû faire appel à une nouvelle main-d’œuvre.

 La fréquentation à la hausse

Le soir les terrasses se remplissent doucement.

Les gens sont au rendez-vous confirme Catherine Bourdon. Ils consomment. Ils jouent le jeu. Ils ne sont pas du tout frileux.

Même son de cloche du côté de Chantal Pattedoie : les retours sont plutôt positifs (face à la piétonnisation NDLR), même s’il y a toujours des réfractaires.

Le beau temps combiné à la hausse de la fréquentation touristique font le bonheur des commerçants. C’est la côte d’azur ici ! lance Catherine Bourdon, goguenarde, avant d’ajouter, plus sérieusement : Le week-end du 14 juillet, c’est le signal de ce que l’on va avoir cet été. Il n’y a jamais eu autant de monde.

En ce qui concerne les conséquences de la piétonnisation sur l’économie des quatre commerces, le bilan se fera plus tard dans l’année.

Quid des automobilistes ?

C’est compliqué pour les automobilistes signale la gérante du Petit Hôtel du Grand Large. Il faut venir à pied, en vélo ou en bateau. Si l’on est en voiture, il faut se garer plus haut dans le village et finir à pied.

Elle remarque tout de même de plus en plus de vélo, notamment depuis l’implantation d’une piste cyclable, l’année dernière.

Il faudrait un parking plus haut imagine la gérante qui espère bien que l’opération sera renouvelée dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus