08 juin 2020 ~ 0 Commentaire

Départ retardé pour l’emblématique « tire-bouchon »

MjAyMDA2N2VkYzBmODU2N2EwNmI1NTczNDZhNWY5MzZiYjQ3MzA« Notre » petit train très utile qui relie la gare d’Auray à Quiberon, aurait dû prendre ses premiers passagers à la mi-juin. Mais le départ a été retardé en raison de la crise sanitaire. Il effectuera son premier voyage le 27 juin 2020.

Le train est emblématique. Symbole des vacances à la plage, le célèbre  tire-bouchon , qui relie la gare d’Auray à celle de Quiberon (Morbihan) pendant la période estivale, aurait dû partir à la mi-juin 2020. Un départ souvent fêté en grande pompe pour ce train pas comme les autres qui séduit, chaque année, près d’un demi-million de voyageurs. Mais cette année, le top départ est retardé. En cause ? La crise sanitaire qui a mis entre parenthèses la préparation de la ligne.

Travaux à partir du 15 juin

Le protocole sanitaire de remise en service – s’appuyant sur les dernières annonces gouvernementales – reste en effet à établir. Mais pas seulement :  La voie ferrée doit, elle aussi, être préparée », confirme Thierry Chaplais, responsable des relations médias SNCF Bretagne. Vérification des passages à niveau, désoxydation des rails inutilisés pendant neuf mois…

 À partir du 15 juin 2020, les équipes SNCF seront à pied d’œuvre sur la ligne pour la remettre en fonctionnement.  Elle sera donc inutilisable pour les promeneurs  , prévient le responsable communication. Bien qu’interdite, elle est empruntée par de nombreux cyclistes et piétons qui souhaitent rejoindre les plages sans passer par la route.

 De 4 à 10 allers-retours

Une montée en puissance des rotations est ensuite prévue à partir du 27 juin et jusqu’au 4 juillet : de quatre allers-retours au départ, le tire-bouchon assurera, à terme, dix allers-retours quotidiens jusqu’au 31 août.  L’équivalent des années passées .

Des trajets qu’attendent les habitants et les touristes : la ligne permet en effet de désengorger les routes du pays d’Auray et permet d’éviter les bouchons de l‘unique route départementale permettant de rejoindre Quiberon.

Avec ses huit points d’arrêts, c’est en effet toute la région d’Auray qui profite, en été, de la desserte du tire-bouchon, les îles comprises (Belle Île, Houat et Hoëdic). Alors qu’il n’est pas encore en services, agences de voyages et offices de tourisme invitent déjà à l’emprunter.  Bientôt ! », promet Thierry Chaplais.

Info- le Journal Ouest France

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus