09 mars 2020 ~ 0 Commentaire

Coronavirus: une tête de liste confinée dénonce les rumeurs sur son état de santé

598_2020022716254445.jpg

Alors que plusieurs cas de coronavirus ont été confirmés sur la commune de Saint-Pierre-Quiberon (56), ces derniers jours, Stéphanie Doyen, tête de liste pour « Sant Per Kiberen avec vous », se trouve elle-même confinée.

« Mais mon état de santé n’inspire pas d’inquiétude, contrairement à ce qui se dit », rassure-t-elle. « Je me porte très bien… Je m’étonne juste de ne pas avoir été testée, puisque mon conjoint est positif et a été hospitalisé, mais par mesure de précaution. Rassurez-vous, son état de santé n’est pas plus inquiétant ». L’une des colistières de Stéphanie Doyen (ainsi que son mari, qui n’est pas sur la liste) a également été testée positive. La situation est exceptionnelle, mais l’équipe veut aller au bout : « Il n’est pas question d’arrêter. Il n’y a pas de crainte à avoir. Les gens ne vont pas être contaminés par les bulletins de vote. Et nous allons tous pouvoir sortir bientôt, débarrassés du virus pour ceux qui l’ont eu. Je reçois d’ailleurs beaucoup de messages de soutien ». La campagne se poursuit pour « Sant Per Kiberen avec vous » : « On invite les électeurs à nous poser des questions sur notre site et certains de nos colistiers continuent à aller vers les gens… Et ils ne vont pas les contaminer ».

« L’équipe est soudée »

Avec son équipe, Stéphanie Doyen veut réagir aux bruits circulant sur la commune. « Nous sommes profondément choqués des propos calomnieux qui sont actuellement colportés en cette période déjà suffisamment anxiogène. Comme chacun le sait, la commune de Saint-Pierre-Quiberon est sous le dispositif « cluster », du fait de quatre cas positifs au coronavirus. J’apporte d’ailleurs tout mon soutien aux personnes touchées ainsi qu’à leurs familles. Je trouve ces méthodes politiques d’un autre temps et totalement déplacées. Toute l’équipe, soudée et volontaire, est au travail d’une façon différente, puisque les rassemblements publics sont interdits. Les échéances municipales à Saint-Pierre méritent mieux que ces rumeurs calomnieuses et ces manœuvres de désinformation. Ce n’est pas notre façon de faire de la politique. »

Le Télégramme

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus