28 janvier 2020 ~ 0 Commentaire

Dégradations de ganivelles à côté du fort.

Screen Shot 01-28-20 at 07.36 PM   Dégradations      minables » et irresponsables

Depuis plusieurs années, notre association est intervenue auprès de la mairie pour que la dune entre le fort de Penthièvre et le parking voisin de la maison Saint Joseph soit protégée, (entre autre contre les cyclotouristes inconcients des dégâts causés par leurs passages). C’est donc avec satisfaction que nous avions vu les travaux entrepris. Mais…

Depuis le 21 décembre, des dégradations de ganivelles sont régulièrement constatées par le garde du littoral, Gaëtan Brindejonc, et les riverains (Ouest-France du 27 décembre). Pour les élus et les membres du syndicat mixte Gâvres Quiberon, gestionnaire du site, « c’est la consternation et un véritable anéantissement ».

En effet, les travaux ont été achevés le 19 décembre. Christophe Le Pimpec, directeur adjoint du syndicat mixte, déclare : « Ces travaux sont réalisés et financés par le Département. Notre but est d’empêcher les piétons d’aller sur la dune, car celle-ci recule. »

Tous ces aménagements visent à canaliser les usagers de la voie verte et favorisent le maintien des espèces végétales. La dune est ainsi « préservée ».

Laurence Le Duvéhat, maire, a porté plainte à la gendarmerie et déclare que « la facture des réparations risque d’être lourde ».

Info Ouest  France

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus