24 octobre 2019 ~ 0 Commentaire

Kerhostin : des giratoires à la place des feux ?

Screen Shot 10-24-19 at 11.04 PM

Avant l’ouverture des débats du conseil municipal mardi soir, le maire, Laurence Le Duvehat, a tenu à donner plusieurs informations concernant des projets d’aménagements routiers.

Suite à la phase expérimentale, le carrefour du Roch va être finalisé avant la fin de l’année. En plus des deux giratoires, il est prévu de réaliser un nouveau traçage légèrement modifié et deux plateaux ralentisseurs pour les piétons. Un alternat sera mis en place afin de ne pas empêcher la circulation sur la départementale et la réalisation finale du tapis d’enrobés se fera de nuit.

 Mais ce qui a amené le débat, c’est le projet soumis par le département pour supprimer les feux à Kerhostin. Le maire, a souhaité entendre les avis de chacun avant de poursuivre le travail entrepris. « Les services du département proposent la création d’un giratoire au niveau de l’ancien chantier nautique et du chemin du Bois, a expliqué l’élue. L’objectif est d’empêcher de couper le flux naturel sur le départemental ». Le plan de circulation présenté met donc à profit également le giratoire déjà existant à l’intersection de la rue de la Baie. Les véhicules venant de Portivy, ou de Kerhostin, ou désirant s’y rendre, ne pourraient plus couper l’axe principal que représente la RD 768. Chacun des deux giratoires servirait à se mettre dans le sens de la circulation souhaitée.

Le tour de table a montré la grande réticence, voire l’opposition des élus face à cette proposition. François Dubois a évoqué son intérêt pour la création d’un giratoire afin d’interdire le « tourne à gauche » depuis la départementale vers la rue de Sombreuil, mais il l’envisagerait plutôt au niveau du camping municipal. « Il faudrait tout de même conserver les feux, a-t-il précisé. Cela me semble le seul moyen de permettre la sortie depuis les villages ». Des propos qui ont été largement repris et complétés par d’autres élus, comme Nelly Le Bonnec, évoquant la difficulté des riverains pour sortir de leur propriété sans la « pause » du feu. Jean-Yves Loget a également argumenté sur l’intérêt d’un giratoire au niveau du camping pour la sécurité.

Afin de sécuriser les bas-côtés de la départementale 768 entre la commune et Quiberon, le département va les désherber et rendre praticable pour les piétons et cyclos. « Mais il ne s’agit en aucun cas d’une piste cyclable » a expliqué Roger Jofes.

Info  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus