23 mai 2019 ~ 0 Commentaire

Plouharnel. Tourisme : Baie de Quiberon la sublime change de braquet

445fe5c01031cdd70ff6b492b51f129c-plouharnel-tourisme-baie-de-quiberon-la-sublime-change-de-braquet

L’office de tourisme intercommunal a lancé la saison touristique avec la présentation officielle, mardi 21 mai 2019, à Plouharnel, de son nouveau site web, au design soigné et de son nouveau guide papier.

La saison touristique a été lancée, mardi 21 mai 2019, en soirée, à Plouharnel, par la présentation officielle du nouveau site web Baiedequiberon.bzh, devant un peu plus de cinquante professionnels du tourisme et hébergeurs du pays d’Auray.

Depuis le 1er janvier 2017, les offices de tourisme communaux sont regroupés derrière l’office intercommunal et la marque Baie de Quiberon la sublime, afin de coordonner l’offre touristique à destination des visiteurs, et ainsi augmenter la visibilité du pays d’Auray à l’extérieur du territoire.

« Surprendre, donner une nouvelle image »

En ce moment, dans les transports en commun d’Ile-de-France, Paris, Nantes et Rennes, une campagne publicitaire vante les charmes de notre région en photos. L’objectif ? « Surprendre, donner une nouvelle image », explique Xavier Hape, responsable du pôle promotion et communication. Il estime le nombre de personnes touchées par cette campagne à 7 500 000.

Dans la même lignée d’une communication moderne, le site web Baiedequiberon.bzh, lancé au début du mois de mai 2019, fait la part belle aux paysages, s’adapte parfaitement aux usages mobiles. Il contient aussi de nombreuses informations pratiques pour les visiteurs, comme les marées, la météo et une plateforme de réservation des hébergements.

La stratégie numérique va se poursuivre en 2019, avec des campagnes de référencement payant sur le web et les réseaux sociaux, et s’internationaliser à partir du mois de juin, avec un site entièrement traduit en anglais et en allemand.

Un travail pour satisfaire les voix dissonantes

Le travail n’est pas simple. « Deux ans à essayer de jouer la même partition », note Cindy Hervé, directrice de l’office intercommunal. Deux ans aussi, où certains professionnels ont estimé avoir été mis de côté. « Ce qui pose problème, c’est le statut de la société publique locale (SPL), qui n’offrait qu’une place dans le conseil d’administration aux professionnels », explique Cindy Hervé. Depuis, des réunions sont organisées localement pour que leur avis ait une voix plus importante au chapitre.

 Autre souci relevé l’an dernier : des territoires soucieux de ne pas voir leurs particularismes absorbés par la marque Baie de Quiberon. L’office a identifié et nommé quatre secteurs, et va « continuer à travailler pour les mettre tous en musique », annonce Cindy Hervé.
Info Ouest France

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus