26 janvier 2019 ~ 0 Commentaire

Fusion communale. L’opposition appel au boycott du sondage

598_2019012514534684.jpg« Nous appelons au boycott de ce pseudo « sondage » communal, et nous interpellerons le maire sur ce sujet lundi en conseil municipal », ont expliqué les élus de l’opposition municipale de Saint-Pierre-Quiberon, François Dubois, Georges Pruvost, Sylvie Cottin et Bernard Loezic, à l’issue de leur réunion de travail ce vendredi 25 janvier.

Ils ajoutent : « Poser la question sur un rapprochement avec Quiberon sans plus d’explication ne fera qu’engendrer des réponses affectives ».

Si le maire, Laurence Le Duvéhat avait expliqué (Le Télégramme du 24 janvier) que « L’idée n’est pas d’amorcer la mécanique administrative pour une éventuelle fusion » mais que l’objectif était « simplement de clarifier la situation », le courrier adressé cette semaine suscite surtout des griefs. Rien que sur le terme de « sondage », les élus de l’opposition s’insurgent « puisqu’un seul courrier (donc bulletin de vote) a été adressé par famille. Tout le foyer doit donc répondre la même chose ? S’étonnent ensemble les élus. Depuis quand les conjoints et les enfants (même ceux en âge de voter) doivent être obligatoirement du même avis ? Et ceux de Quiberon, on ne leur demande rien. Pour un mariage, il faut tout de même demander aux deux époux ? En envoyant seulement 1 435 courriers alors que la population globale de la presqu’île est de près de 7 000 habitants, comment peut-on parler de sondage représentatif ? ».

Pour les élus la question d’une fusion et d’un questionnement de la population sur ce sujet n’est pas pour autant à bannir, mais seulement après avoir fait tout un travail en amont. Ils insistent : « Il est primordial de sortir de l’émotionnel, d’étudier les solutions, de voir les avantages et les inconvénients, les risques, les opportunités et les économies potentielles. Tout cela doit se faire en concertation avec Quiberon. Nous estimons que ce questionnaire, réalisé sans préparation, représente donc des dépenses publiques inutiles ».

iNFO Le Télégramme

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus