27 novembre 2018 ~ 0 Commentaire

Saint-Pierre-Quiberon. Municipales 2020 : Pourquoi Laurence Le Duvéhat ne se représente pas

laurence-le-duvehat-maire-explique-les-raisons-de-son_4291340

Laurence Le Duvéhat, maire, explique les raisons de son choix de ne pas briguer de nouveau mandat.

Le maire de Saint-Pierre-Quiberon ne briguera pas un second mandat, en 2020. Ce qui ne veut pas dire que Laurence Le Duvéhat ne restera pas active au sein de la commune.

Laurence Le Duvéhat, maire de Saint-Pierre-Quiberon, annonçait vendredi 23 novembre, qu’elle ne se représenterait pas aux élections municipales de 2020. L’édile revient sur les raisons de son choix. Si elle ne briguera pas un second mandat, elle se réserve encore la possibilité de rester active pour la commune au sein d’une liste. « Être manager et leader est difficile pour une même personne, explique le maire. Ce que j’aime, c’est avoir des idées et les transformer en projet ».

Elle poursuit : « La valse des agents, du fait de départ à la retraite, de rapprochement familial, des promotions et autres oblige à des entretiens multiples que je n’aime pas. Je regrette également l’incohérence des demandes et revendications de certaines populations : l’achat d’un domicile près d’un bar et souhaiter le silence, être écologique et refuser les éoliennes, être reçus pour concertation et le nier au prétexte de ne pas avoir été entendu à 100 % ».

 « Il y a eu de très gros différends, parfois difficiles et compliqués mais qui sont le reflet d’une véritable démocratie interne »

Le relais à un membre de son équipe

Pour autant, Laurence Le Duvéhat ne regrette rien et évoque une belle aventure humaine. « Avec mon équipe, nous avons toujours travaillé pour la population saint-pierroise. Il y a eu de très gros différends, parfois difficiles et compliqués mais qui sont le reflet d’une véritable démocratie interne. Tous les projets politiques de mes adjoints et conseillers ont été accompagnés par moi aussi loin que possible ».

Pour 2020, Laurence Le Duvéhat souhaite donc transmettre à un membre de son équipe la tâche de poursuivre. Pour sa part, elle envisage de continuer autrement la vie politique, plus librement : « Je ne veux pas entraîner derrière moi un ensemble de personnes ».

« Besoin de me ménager »

« Ma décision est aussi motivée par le besoin de me ménager, explique également l’édile, atteinte d’un cancer en cours de mandat. Aujourd’hui, je suis engagée et responsable. Dans l’avenir, un nouveau problème de santé justifierait un traitement plus lourd et la nécessité de me retirer, cette fois, en cours de mandat. C’est compliqué et contre ma nature ».

« Sur les aménagements du centre-ville, je veux prendre du recul et travailler avec ceux qui sont pour et ceux qui sont contre »

« Le mandat est loin d’être fini »

Le maire compte bien rester à la barre jusqu’au bout et salue les compétences de son équipe. « Le mandat est loin d’être fini. Chaque jour est une vie. De beaux projets sont à venir. Sur les aménagements du centre-ville par exemple, je veux prendre du recul et travailler avec ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Ensemble nous étudierons les critères d’évaluation pour les appliquer au premier anniversaire de la réalisation ».

 Informations Le Telegramme

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus