21 janvier 2018 ~ 0 Commentaire

Téléphone: Pylône Arbre, Tech Invest répond

Dénonçant un photomontage dans une infrastructure supérieure de quinze mètres aux pins existants alors qu'elle ne sera que de cinq à sept mètres, l'entreprise Tech Invest propose un photomontage réalisé avec un drone positionné à l'endroit exact prévu pour le pylône pour une meilleure visualisation du projet.

Suite à la parution de l’article dans le Télégramme du 15 janvier dernier, qui annonce un recours sur le projet de Pylône arbre, la société Tech Invest tient à apporter des précisions. « Ce projet, conçu en concertation avec la commune, ne propose pas une antenne classique Télécom, mais bien un projet qui s’intègre dans son environnement naturel, explique Jérôme Angé de Tech Invest. Le pylône arbre de 25 mètres est situé au bout du parking de Kéraude avec, d’un côté une haie de pins de 18 mètres de haut et de l’autre côté, un pin d’une hauteur de 20 mètres. Il est donc faux d’asséner que notre infrastructure dépassera de plus de quinze mètres la cime des arbres du quartier. Il faut parler plutôt de cinq à sept mètres ».

« Une intégration optimale »

« Tout ce projet a été pensé et conçu pour une intégration optimale et donc coûte plus de trois fois le prix d’un pylône traditionnel Telecom (Treillis Métallique). La baie de Quiberon ne sera aucunement défigurée. Actuellement de nombreux pylônes arbres existent déjà et sont parfaitement insérés dans la canopée existante », poursuit Jérôme Angé.

 Sur le choix de la localisation, le responsable répond qu’elle a été retenue par des ingénieurs radio pour une couverture optimum des quatre opérateurs de téléphonie mobile en 4G et en tenant compte des stations de téléphonie mobile déjà en service sur la commune.

Pas d’effets sanitaires identifiés

Jérôme Angé ajoute : « Contrairement à ce qu’affirme le collectif d’opposants, constitué en très grande majorité de résidents secondaires (huit sur neuf), ce choix a été fait pour une couverture optimum en 4G et à terme en 5G du centre-ville et cela pour l’ensemble des opérateurs sur un seul et même support ! En effet pour ces nouvelles technologies qui diffusent de la data à très haut débit, il est primordiale d’être au plus proche des zones à couvrir », explique-t-il. Sur la proposition des opposants de créer une station proche de la gare, le responsable de Tech invest évoque la redondance avec les stations existantes : le terrain des sports pour Bouygues Télécom et la parcelle des ateliers municipaux à Kergroix pour Orange et SFR. Sur les tempêtes, il présente l’attestation Norisko des différents tests effectués. Quant aux arguments sur la santé, Jérôme Angé répond : « qu’il n’a pas été identifié d’effets sanitaires à court ou à long terme dû aux antennes relais. À ce jour, les organismes préconisent une approche de précaution uniquement pour l’usage fréquent des téléphones mobiles ».

Info le télégramme

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus