12 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

Tourisme: Les professionnels sollicités

ropert-telegramme_2017110712075435_SpqtourismeLes professionnels du tourisme avaient été conviés, lundi, à Saint-Pierre-Quiberon pour échanger sur les enjeux du développement touristique à venir (transports et mobilité, nautisme, modernisation de l’offre…), la stratégie marketing de l’office de tourisme. Face à Bernard Hilliet, vice-président à l’économie touristique d’Aqta (Auray Quiberon Terre Atlantique) et Virginie Gendrot, coordinatrice tourisme, la salle s’est remplie mais les échanges ont été peu nombreux.

Les inquiétudes de certains professionnels

La parole a bien été donnée aux acteurs économiques du territoire, mais la diversité des profils, des activités, des attentes, suivant les communes, montrent bien les difficultés auxquels va être confronté le nouvel office de tourisme intercommunal.

 « Vous parlez de quatre grands pôles ouverts à l’année, et les autres ouverts uniquement en saison de deux à huit mois », s’est inquiétée une professionnelle, alors qu’une autre a tenu à défendre les intérêts des communes de moindre notoriété mais aux petits patrimoines remarquables. Bernard Hilliet a répondu : « Comme les grands phares qui sont vus de très loin, nous devons nous appuyer sur les stations comme La Trinité-sur-Mer et Quiberon. Une fois que les navires se sont rapprochés, ils peuvent voir les autres phares ! »

« Enorme chantier de signalétique commerciale »

Mais les responsables de la nouvelle structure touristique ont surtout insisté sur la force des professionnels pour créer du dynamisme, et la nécessité de les impliquer par la création d’ateliers thématique. « Le but est de mettre en place des solutions concrètes sur des sujets communs. Les élus ont priorisé les dossiers, a expliqué Bernard Hilliet. Un cabinet va notamment travailler dès décembre pour faciliter l’accessibilité de l’axe Auray-Quiberon. On veut que cela avance enfin. En 2018, nous avons un énorme chantier de signalétique commerciale à entreprendre. La mise en place des groupes de travail thématique, des « clubs » avec les acteurs économiques va se faire dès janvier avec le lancement des candidatures ».

info  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus