03 mars 2014 ~ 0 Commentaire

Les Poissons de Dilo s’aventurent au delà de l’isthme

Diane Loranchet 

Notre artiste fait nager ses  poissons loin de là Presqu’ile.  Dernièrement à Nantes, elle exposait son travail sur les cartes marines, au Salon des pêches en mer. Demain elle sera à Paris pour une nouvelle exposition.

Ceux qui ont flané cet été sur notre marché de Portivy ou sur le marché de saint Pierre, connaissent bien les « poissons » de Dilo -

Elle s’est installée, il y a 5 ans à Portivy, elle a créé son atelier Aquarium. « Ça fait dix ans que je peins, je cherche à donner une seconde vie aux choses. » Elle travaille sur des bois flottés, et en partenariat avec des communes, elle récupère des épaves, plates, chaluts, ligneurs, qu’elle casse, désassemble et prépare.

Son travail consiste à ornementer ses fragments d’histoire de poissons aussi réalistes que sur les planches naturalistes du XIXe siècle, « je travaille beaucoup avec la matière, les fonds sont d’origine, les essences de bois avec lesquelles on fabrique les bateaux sont très résistantes et sont rarement sujettes aux parasites, le bois flotté, par définition est sain. »

Son grand-père était cartographe et marin, elle est fascinée par les poissons. Cette autodidacte offre un catalogue de plus d’une quarantaine d’espèces de poissons de l’atlantique plus vrai que nature

Les poissons de Dilo nagent aussi sur des cartes anciennes, « j’ai une collection de 600 cartes marines, sur lesquelles je peins à la demande ».

Si vous passez par la rue de Kergroix,  faites une halte, vous nous ne serez pas déçu.

 

 

Contact : www.lespoissonsdedilo.com ; tél. 06 64 31 42 65. 18, avenue de Groix, Portivy.

 

A partir de sources Ouest France

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus